Aller au contenu

Au bas de l'échelle

Au bas de l’échelle est un groupe d’éducation populaire et de défense des droits des personnes non syndiquées. Depuis 1975, il offre plusieurs services d’information et de formation sur les droits au travail (congédiement, harcèlement psychologique, pratiques interdites, etc.) et mène des actions politiques afin d’améliorer les droits des travailleuses et travailleurs non syndiqués, particulièrement en ce qui concerne la Loi sur les normes du travail.


Nouvelles

Horaire du service d'information téléphonique

514 270-7878 

Lundi : 13h 30 à 20h 00

Mardi: 13h 30 à 17h 00

Jeudi: 9h à 12h et 13h30 à 17h00

 

 

Lettre ouverte de la Coalition pour la conciliation-famille-travail études pour demander des engagements claires des parties politiques pour les famille.

À lire ici


 

 

 

 

Nous sommes à la recherche de participantes et participants pour une recherche sur les conditions de travail dans le communautaire.

Si vous êtes une personne salariée et vous êtes intéressée cliquez ici.

Si vous êtes une personne à la direction ou une personne membre d'un conseil d'administration cliquez ici 

 

 

 

De l’urgence d’agir :
Au bas de l’échelle appelle la Commission de l’économie et du travail à une prise de conscience. 

 

MERCI À NOS COMMANDITAIRES POUR LA BELLE SOIRÉE-BÉNÉFICE DU 24 MAI.

Merci aux artistes qui seront avec nous : Marc Béland, Jean-François Casabonne, Gilles Bélanger et Boris !


Merci à nos commanditaires : La Caisse Desjardins du Cœur-de-l’île, la Caisse d’économie solidaire, Le Centre culturel Georges-Vanier, Première Moisson, Les brasseries Sleeman, Le marché des saveurs du Québec, le restaurant O’Thym, la boucherie le Porcmeilleur, le saucissier William J-Walter.
 

Merci à ceux qui nous ont offert des prix pour notre encan silencieux : L’Hôtel Fairmont Château Frontenac, le restaurant Chez Lavigne, Alice in Montréal, Le Théâtre des Grands Chênes, l’agence Rézin, Richard Séguin, Gilles Bélanger, Le groupe Modus, Le parc Marie-Victorin, Daniel Lalonde et Mirabella Teodorescu.

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.cinqdixquinze.org